Le mont Royal, un territoire-exposition

Accueil /Histoire et architecture /Frederick Law Olmsted

  • Fiche découverte
  • Diaporama
  • Audio-Vidéo

Frederic Law Olmsted et le parc du Mont-Royal

Né en 1822 au Connecticut, F. L. Olmsted voit naître la révolution industrielle américaine et constate les maux liés à l’urbanisation et l’industrialisation : pollution, surpopulation, insalubrité des logements, journée de travail interminable... Ses nombreux voyages à l’étranger l’exposent également à la souffrance humaine (famine, esclavagisme) et influencent grandement sa philosophie.

Il est convaincu de la fonction thérapeutique de la nature sur l’humain et priorise l’accessibilité du parc à toutes les classes sociales.
En 1874, il accepte de réaliser les plans du parc avec la volonté de « mettre en valeur les charmes poétiques des paysages naturels ».


Olmsted crée un chemin sinueux permettant aux visiteurs de s’imprégner des beautés naturelles et d’apprécier les différents secteurs topographiques de la montagne. Il renforce l’aspect montagneux du mont Royal en accentuant ses caractéristiques naturelles et mise sur trois éléments pour mettre en valeur le parc : le boisé, le pré et le plan d’eau. Ceux-ci se rejoignent grâce à l’élaboration de nombreux sentiers.

Le parc est inauguré le 24 mai 1876 et est reconnu par la National Association for Olmsted Parks des États-Unis comme l’une de ses réalisations les plus importantes.

Le saviez-vous?

  • Frederic Law Olmsted est considéré comme le père de l’architecture de paysages en Amérique du Nord.
  • À 35 ans, il dirige la réalisation de Central Park à New York.

 

Frederick Law Olmsted (1822-1903)

Parc du Mont -Royal / Carte d'Olmsted (plan de 1877)

Petit pont près du chalet
© Collection Les amis de la montagne

Chemin Olmsted
© Collection Les amis de la montagne

Plaque commémorative à Frederick Low Olmsted
© Collection Les amis de la montagne