Le mont Royal, un territoire-exposition

Accueil /Histoire et architecture | Regards et points de vue /Le lac aux Castors

  • Fiche découverte
  • Diaporama
  • Audio-Vidéo

La façade d'un bâtiment au toit acordéon, au mur de vitre et aux appliqués orangés.

Le pavillon du lac aux Castors

Inauguration : 1961

Considéré à l’époque comme l’un des bâtiments public les plus innovateurs du Québec, il est l’œuvre des architectes Hazen Sise et Guy Desbarats. Grâce ses trois côtés entièrement vitrés, le pavillon offre aux visiteurs la meilleure vue possible sur le lac et  son environnement. Le bâtiment, avec son toit ondulant sur les façades vitrées, est aussi un point de repère pour les promeneurs. Les grands panneaux colorés ornant les murs extérieurs sont des œuvres de l’artiste Claude Vermette, réalisés en 2005.

Le rez-de-chaussée offre divers services aux sportifs et aux usagers, alors que l’étage est réservé à la détente et la restauration.

Ce bâtiment exceptionnel fait partie de l’inventaire des jalons de la modernité en architecture au Québec, établi par DOCOMOMO international.

 

Credit photo:

Le pavillon du lac aux Castors                                                       
Les amis de la montagne, 2007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 


Questions :

(1) Le lac aux Castors est un ancien cratère de volcan ?

Réponse Faux

(2) Il y a des castors dans le lac .

Réponse Faux

Montreal Tandem Club drive
(Une promenade du club Montreal tandem), vers 1890
W.J. Gage & Co. Ltd; Toronto
Carte postale numéro 737     
CP 2927
© Collection BNQ
Montreal Tandem Club drive
(Une promenade du club Montreal tandem), vers 1890
W.J. Gage & Co. Ltd; Toronto
Carte postale numéro 737     
CP 2927
© Collection BNQ
Montreal Tandem Club drive
(Une promenade du club Montreal tandem), vers 1890
W.J. Gage & Co. Ltd; Toronto
Carte postale numéro 737     
CP 2927
© Collection BNQ
Ski alpin au parc du Mont-Royal
© Collection Les amis de la montagne

 

Vue depuis le parc Jeanne-Mance
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

 

Sports d’hiver, parc du Mont-Royal
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

 

Tour de carriole, parc du Mont-Royal
Photographe : Andrew Dobrowolskyj
© Collection Les amis de la montagne
 

Skieur, parc du Mont-Royal, 2007
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne
 

Boules de neiges, parc du Mont-Royal
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

 

Patineur, parc du Mont-Royal, 2007
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

 

Randonnée en raquette, parc du Mont-Royal, 2007
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne
 

Paysage hivernal, parc du Mont-Royal, 1986
© Collection Les amis de la montagne
 

Descente en tube, parc du Mont-Royal, 1986
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne
 

Glissade en famille, parc du Mont-Royal, 1986
Photographe : Andrew Dobrowolskyj
© Collection Les amis de la montagne
 

Un ange de neige, parc du Mont-Royal
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne
 

Mangeoire, Parc du Mont-Royal
Photographe : Jean-Michel Villanove
© Collection Les amis de la montagne

 

Après le ski, parc du Mont-Royal
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

 

Le trois skis, parc du Mont-Royal
Photographe : Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne
 

4048Kb

Télécharger Adobe Flash Player

Mission : Castor

Mardi 9 juin, 15 h 12, une nouvelle mission pour moi. Y a-t-il oui ou non des castors dans le lac aux Castors? Hum… Allons voir.

Autobus 11. Arrêt lac aux Castors. Quelques pas, à ma droite, un bâtiment moderne en béton, au toit en accordéon. C’est le fameux pavillon du Lac-aux-Castors.

Premier étage. J’entre. Des chaises années soixante. Du bois. Des immenses baies vitrées. Devant, face à moi, le lac avec sa forme de trèfle déformé. J’y vais.

Près du lac, deux goélands, un canard. Dans l’eau, des poissons rouges, des algues. Mais pas de castors.
Au loin, un saule pleureur et, dessous, un vieux monsieur. Je m’assoie et j’entame la discussion. Quelle chance, ce gars est un vrai livre d’histoire!

Il m’explique que le lac n’est pas un cratère de volcan comme certains le croient. En fait, le lac a été dessiné par un célèbre architecte de paysage : Frederick Todd. Surtout, j’apprends qu’il a été creusé à la pelle en 1937. En creusant, les ouvriers ont trouvé les vestiges d’une très ancienne hutte aux castors. Ils ont donc choisi de nommer le lac en l’honneur de cette découverte.

Et voilà, il n’y a donc pas de castors dans le lac aux Castors.
Mission accomplie. 18 h.
Face à moi, les reflets sur le lac. Le soleil qui se couche derrière le dôme de l’Oratoire. Une légère brise.
Hum, prochaine mission... la sieste dans l’herbe tendre.