Le mont Royal, un territoire-exposition

Accueil /Regards et points de vue /Le sommet du mont Royal

  • Fiche découverte
  • Diaporama
  • Audio-Vidéo

Le sommet du mont Royal : 233 m

Le mont Royal est le plus haut et le plus connu des trois sommets qui composent la montagne. Son territoire recoupe les arrondissements de Ville-Marie, du Plateau Mont-Royal et d’Outremont. Il accueille le parc du Mont-Royal et sur ses flancs est et sud, de nombreuses institutions et résidences.

Le point culminant du mont Royal supporte une tour de communication. Le sommet est ceinturé d’arbres et n’offre pas de point de vue. Cependant, juste en contrebas, en bordure du chemin Olmsted, un petit belvédère offre un magnifique panorama sur les trois sommets de la montagne.

Comment y accéder

Depuis la maison Smith, emprunter le chemin Olmsted vers le chalet, puis suivre le chemin à l’arrière du chalet pour parcourir la boucle du sommet.
Randonnée très facile de 2 km et d’environ 45 minutes.

Credit photo:
Le secteur du sommet du mont Royal. Chalet et antennes de télécommunications.
Photo : © Ville de Montréal

 

 


Questions :

(1) Le sommet Mont-Royal fait plus de 500 mètres de hauteur.

Réponse Faux

(2) Le sommet du Mont-Royal se trouve sous l'antenne blanche de télécommunication.

Réponse Vrai

Vue du sommet de Westmount depuis le sommet Mont-Royal
Photographe: Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

Vue sur le sommet d'Outremont depuis le sommet du mont Royal.
Photographe: Samuel Montigné
© Collection Les amis de la montagne

4048Kb

Télécharger Adobe Flash Player

Une montagne, trois sommets

Qu’est-ce que le mont Royal? Quel âge a-t-il?
Comment s’est formé le paysage que vous contemplez aujourd’hui?

Il y a plus de 100 millions d’années, du magma a pénétré l’écorce terrestre. Resté bloqué sous terre, il s’est lentement refroidi pour se transformer en une roche très dure appelée gabbro. Il n’y a donc pas eu d’éruption volcanique, ni de cratère, comme on l’a longtemps imaginé. Le long travail de l’érosion a dégagé le noyau rocheux enfoui sous terre. Puis, le passage des glaciers a façonné le mont Royal et ses trois sommets.

Le plus haut sommet culmine à 233 mètres d’altitude. Il est situé juste derrière vous. C’est le sommet du mont Royal, là où s’élève l’antenne blanche. Tout droit devant vous, se dresse le sommet d’Outremont, aussi appelé le mont Murray. Il mesure 211 mètres. Et enfin, situé tout à l’ouest, complètement sur votre gauche, vous pouvez apercevoir la colline de Westmount. Ce sommet de 201 mètres est couronné par le parc Summit, un sanctuaire d’oiseaux et de fleurs sauvages.

La situation exceptionnelle du mont Royal en bordure du fleuve en a fait un lieu très convoité. Les Amérindiens y venaient, entre autres, pour extraire de la cornéenne, une roche qui leur servait à fabriquer des outils. La cornéenne présente sur la montagne était recherchée pour sa qualité.

La croissance continuelle de Montréal a incité les institutions religieuses à rechercher la quiétude de terrains en retrait des activités urbaines. Ainsi, la grande dépression qui s’étend entre les trois sommets est occupée par deux grands cimetières. Le Cimetière Mont-Royal, devant vous et le Cimetière Notre-Dame-des-Neiges, à sa gauche. On compte actuellement plus d’un million de défunts sur le mont Royal ce qui en fait un des plus grands sites d’inhumation en Amérique du Nord.

Depuis XIXe siècle, les flancs du mont Royal ont été convoités pour la construction de riches demeures et d’institutions, constituant ainsi un riche patrimoine architectural. Face à vous, à gauche du sommet Outremont, s’élève la tour emblématique Art déco de l’Université de Montréal, dessinée par l’architecte Ernest Cormier.
L’Oratoire Saint-Joseph dont vous pouvez apercevoir l’impressionnant dôme de béton sur votre gauche, s’élève à 260 mètres d’altitude. Il détrône ainsi le mont Royal comme point culminant de la ville.

Le mont Royal... c’est aussi un ensemble de boisés.
140 hectares de forêt dans le parc du Mont-Royal, sept hectares de boisés ceinturant l’Oratoire et 20 hectares dans le parc Summit.
Dominant l’Université de Montréal, 14 hectares de végétation typique des montérégiennes. Et le bois Saint-Jean-Baptiste offre neuf hectares de forêt traversés par un sentier menant au majestueux point de vue du sommet d’Outremont.

Par une journée claire, vous pourrez peut-être apercevoir Oka à l’ouest ou les Laurentides, à l’horizon.

Bonne découverte!