Bienvenue au bulletin des Amis - d├ęcembre 2010
2010-12-03

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.


LES ACTUALITÉS


À surveiller :


La Ville de Westmount ajoute une nouvelle touche de vert sur le territoire de la montagne !

Grâce au soutien financier du ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et la Ville de Montréal dans le cadre de l’Entente sur le développement culturel de Montréal, la Ville de Westmount a fait l’acquisition d’un terrain sur le chemin de la Côte-des-Neiges à proximité de l’entrée du parc du Mont-Royal dans le but de transformer ce terrain vacant en espace boisé. Un beau geste en cette fin d’année consacrée à la biodiversité !

C’est 140 arbres et 1,215 arbustes indigènes qui ont été ajoutés à la forêt du mont Royal. Parmi les essences choisies on retrouve : l’érable à sucre, le bouleau gris, le charme de Caroline, le chèvrefeuille du Canada et l’amélanchier du Canada. Si on n’y voit que de frêles arbres sans feuilles actuellement, d’ici 2 ans, c’est toute une forêt qui aura pris place.

Une première intervention visant à agrandir les espaces verts dans ce secteur de la montagne a été amorcée il y a près de 10 ans. En décembre 2001, grâce à un partenariat avec la Ville de Westmount et la Fondation EJLB, Les amis de la montagne acquerraient les Appartements Clifton, un bâtiment situé sur le chemin de la Côte-des-Neiges en face de l’entrée ouest du parc du Mont-Royal, afin de démolir l’édifice abandonné. Le site a été renaturalisé par la Ville de Westmount et a été zoné « parc » empêchant toute construction future sur ce site.

Ces interventions contribuent à étendre le réseau écologique de la montagne. Ce réseau comprend des zones noyaux primaires de grande valeur écologique, tels le Parc Summit et le sommet du parc du Mont-Royal; des zones tampons et des corridors verts reliant les zones noyaux entre elles.

Depuis plus de 10 ans, les actions environnementales menées par Les amis de la montagne en partenariat avec la Ville de Montréal s’inscrivent dans un vaste programme d’intendance environnementale qui a pour but de maintenir la biodiversité et la santé de la forêt du mont Royal.

 


Projet d’expansion sur le terrain de l’ancienne gare de triage à Outremont
Les amis de la montagne saluent la décision de l’Université de Montréal de préserver l’intégrité environnementale du mont Royal

Les amis de la montagne saluent le leadership de l’Université de Montréal dans sa décision de préserver l’intégrité environnementale du mont Royal en confirmant son projet d’expansion sur le terrain de l’ancienne gare de triage à Outremont. Ce geste est un exemple de solution à l’épineuse question de la capacité limite de la montagne à recevoir de nouvelles constructions, une notion qui est tout à fait dans l’esprit du Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal.

Photo : Jacques Dorais

Dans une allocution prononcée le 30 novembre dernier devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le recteur de l’Université de Montréal, Guy Breton, a déclaré « Nous sommes des amis de la montagne. Nous croyons que l’expansion de notre campus, une expansion nécessaire, urgente même, passe par l’enlèvement des rails de la gare de triage plutôt que par l’abattage des arbres du mont Royal. »

« Ce projet d’expansion à l’extérieur du mont Royal est une option que nous privilégions pour les institutions présentes sur la montagne, a déclaré Sylvie Guilbault, directrice générale des Amis de la montagne. En plus de ses arbres, le mont Royal est un lieu riche en patrimoine bâti et paysager. Nous continuons à encourager l’Université à poursuivre ses investissements sur la montagne pour assurer le maintien, la mise en valeur et l’accessibilité du campus, un lieu hautement symbolique de Montréal. »
 
Rappelons qu’en mai dernier, la Ville de Montréal a refusé un projet sur le site de l’ancien Séminaire de philosophie des Sulpiciens sur le flanc sud du mont Royal, exigeant que le développement sur la montagne se limite au volume bâti existant. Cette décision demande que des principes directeurs et des règles plus définies encadrent dorénavant les développements futurs sur toutes les propriétés institutionnelles de la montagne.


Les travaux à la maison Smith vont bon train

Comme vous avez peut-être pu le constater depuis votre récente visite sur la montagne, la maison Smith se refait une beauté pour accueillir très bientôt sa nouvelle exposition permanente Le mont Royal : un territoire-exposition. Au rez-de-chaussée, l’escalier d’origine a été décapé et le revêtement au sol, la peinture et l’électricité ont été refaits dans quelques pièces du rez-de-chaussée.

 

Des travaux seront en cours jusqu’au mois de mars 2011 mais veuillez prendre note que la maison, la café, le comptoir d’information et la boutique-nature continuent de vous accueillir durant les travaux et la saison hivernale.

Nous nous excusons des inconvénients que pourraient occasionner les travaux.
 

Nous contacter.