Bienvenue au bulletin des Amis - février 2009
2009-01-29

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.

INVITATION AU PROCHAIN FORUM PUBLIC

LES ACTUALITÉS
LES ACTIVITÉS
LE CALENDRIER
LES TUQUES BLEUES
  

 
INVITATION AU PROCHAIN FORUM PUBLIC
 
Le prochain forum public aura lieu le mercredi 4 février 2009 de 17 h 30 à 19 h à la maison Smith.

 
« 2009, année d’élections municipales : quels engagements souhaitez-vous pour la montagne ? »

L’année 2008 fut riche en consultations publiques touchant de près le mont Royal : projets de Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal, chemins de ceinture et de traverse, Hôpital général de Montréal, antenne Radio-Canada, révision de la loi sur les biens culturels. En cette année d’élections municipales, quel bilan dressez-vous des avancées qui concernent la protection et la mise en valeur de la montagne et quel message aimeriez-vous transmettre à vos élus? Êtes-vous rassurés ou inquiets quant au devenir de la montagne?

Pour tout renseignement, contacter François-Xavier Caron, responsable des forums publics.

 

 
LES ACTUALITÉS
 

Un accord de développement pour l’agrandissement de l’Hôpital général de Montréal est signé

 
La Ville de Montréal et le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) ont signé récemment un accord de développement sur le projet d’agrandissement de l’Hôpital général de Montréal qui fixe les règles urbanistiques applicables à la propriété de l’institution et en établit les responsabilités et modalités de mise en œuvre.
 
Malgré cette entente qui vise à apporter des améliorations au projet, il est important de rappeler que l’Office de consultation publique et plusieurs participants au processus de consultation, dont Les amis de la montagne, ont fortement remis en question la pertinence du projet d’agrandissement du CUSM sur la montagne (qui augmentera de 30% la superficie hors-sol de l’hôpital). Le Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal qui a été produit par la Ville de Montréal en 2008 reconnaît qu’il faille développer et appliquer la notion de « capacité limite » de la montagne. Considérant les projets d’envergure qui sont annoncés pour ce secteur de la montagne (agrandissement de l’hôpital et développement de la propriété de l’ancien collège Marianopolis), la capacité limite du mont Royal à accueillir de nouvelles constructions doit être établie sans plus tarder.
 
 
Illustration du projet d’agrandissement. À noter que le traitement architectural présenté ne correspond pas à la version définitive du projet; il en illustre plutôt la volumétrie (adaptée de Daniel Arbour & associés, Campus de la Montagne : Projet d’intégration et de développement urbain, 15 janvier 2008, doc. 3.2, sec. 4.1.15).
 
Selon l’accord de développement signé, le CUSM s’engage à :
  • élaborer d’ici août 2009 un plan de restauration du bois des Bénédictins (situé à l’extrémité nord-est du site de l’hôpital)
  • aménager un sentier piéton à la limite est du site pour permettre l’accès direct au Parc du Mont-Royal depuis l’avenue des Pins.
  • mener les analyses patrimoniales nécessaires à la restauration progressive des bâtiments d’intérêts tels les maisons Durnford et Birks, ainsi que le bâtiment du tennis intérieur situé sur le site historique de la maison John-Wilson McConnell.
  • élaborer un plan de gestion des déplacements que génèrent les activités de l’hôpital
  • examiner l’aménagement de l’accès au stationnement intérieur afin de maximiser la sécurité sur le site.
  • former un comité de voisinage durant les travaux.
Le public pourra commenter le plan d’aménagement paysager qui sera rendu public via le site internet du CUSM l’été prochain.
 
Documents à consulter :

 

Nourrir les animaux sauvages : pour ou contre ?

Bien des gens s'interrogent sur le bienfait de nourrir les animaux sauvages.

Malgré le côté attachant des écureuils gris, il est interdit de les nourrir à Montréal et ce, avec raison : les conséquences pour les écureuils et leurs habitats peuvent être graves. Car le fait de les nourrir cause un accroissement de leur population et ce déséquilibre entraîne la dégradation de l'habitat et augmente les risques d'épidémie.

Photo : Samuel Montigné, 2008

De plus, les écureuils développent une dépendance à cette source de nourriture; ils changent de comportement et peuvent même devenir agressifs. Même si plusieurs croient les aider en les nourrissant, c'est bien le contraire qui se produit car des études américaines ont démontré que les arachides rendent les écureuils malades quand ils en mangent trop.

Si on veut tout de même nourrir les animaux, il est plus responsable d’installer une mangeoire pour oiseaux dans sa cour. L'impact de la nourriture donnée aux oiseaux de cette façon est positif. Les oiseaux ne deviennent ni dépendants, ni malades à cause des mangeoires. Le seul comportement qui puisse changer est qu’ils s’approchent plus facilement de nous… pour notre grand bonheur. Mais attention : il faut choisir une mangeoire qui ne nourrira pas les écureuils !


 
LES ACTIVITÉS
 
 

Participez à la promotion de la carte interactive du mont Royal

 
Faites-en la promotion auprès de vos visiteurs en téléchargeant le bouton « Découvrez le mont Royal »  à la page de la carte interactive de notre site Internet!
 
Les boutons sont entièrement gratuits, faciles à utiliser et à mettre en place. Sélectionnez le type qui correspond à vos besoins, copiez puis collez le texte dans le code source d’une page de votre site Internet (référez-vous à votre webmaître pour la bonne marche à suivre!).
 
 

La petite histoire de la raquette sur le mont Royal 

 
C’est au pied de la montagne, en 1840, que s’est formé le premier club de raquetteurs à Montréal : le Montreal Snow Shoe Club; plusieurs autres clubs se sont formés par la suite. A l’époque, avec leurs raquettes sans crampons, les raquetteurs parcouraient des distances de plus de 20 km en une journée ou s’amusaient à faire des courses, des sprints et des courses de haies. La raquette à été déclassée par le hockey sur glace dans les années 1890. 
 
 
 
Photo : Groupe de raquetteurs, Mont-Royal (vers 1901), http://www.musee-mccord.qc.ca/
 
Au cours des dernières années, les Québécois ont redécouvert la raquette comme activité hivernale. De nos jours, les raquettes ne sont plus faites de bois et de babiche mais plutôt d’aluminium et de plastique, et elles sont munies de crampons.
 
C’est un sport à la portée de tous : nombreux sont ceux qui, à l’occasion d’une randonnée guidée sur le mont Royal, testent leur habileté avec ce nouvel équipement et finissent par l’apprivoiser. Peu importe les époques ou les modes, la montagne demeure un lieu unique au cœur de la ville où même l’hiver y est apprécié !
 
Pour plus d’informations sur les randonnées en raquettes sur le mont Royal, dont une randonnée spéciale pour fêter le Saint-Valentin en amoureux le 14 février, consultez le calendrier des activités des Amis.
 
 
 

LE CALENDRIER
 
 

Démonstration de la trottinette des neiges au parc du Mont-Royal 

 
Les amis de la montagne, en collaboration avec LaGlisse.ca, feront une démonstration de cette activité originale et accessible aux 3 à 83 ans le samedi 31 janvier au parc du Mont-Royal.
 
Venez découvrir cette tradition scandinave, écologique et amusante pour toute la famille et déjà adoptée par des millions d’Européens! En solo ou en duo avec un enfant assis à l’avant, profitez de toutes les joies de l’hiver. Apprenez la technique en quelques minutes et … c’est parti !
 
  
 Photo : LaGlisse.ca
 
 

« Le mont Royal, un territoire-exposition » dans le cadre de la Nuit blanche à Montréal

 
Le samedi 28 février, Les amis de la montagne proposent des jeux de piste virtuels pour plonger dans l’histoire et découvrir le territoire du mont Royal dans le cadre de la Nuit blanche à Montréal.
 
Venez découvrir, bien au chaud, les facettes cachées des patrimoines historique et naturel de la montagne via une carte interactive : des diaporamas, vidéos, fiches découvertes et jeux-questionnaires seront en projection au Musée Redpath situé sur le campus de l’Université McGill.
 
Pour les moins frileux, explorez le secteur en baladodiffusion. Vous pourrez écouter/visionner des capsules sur une variété de thèmes, tels « Mission géologie », « Sur les traces de William Notman », « Promenade sur le campus McGill » et « Les vielles rues ». Le prêt de lecteurs multimédias sera disponible sur place (nombre de lecteurs limité, carte d’identité et dépôt exigés).
 

 
LES TUQUES BLEUES
 

Les amis de la montagne lancent la 12e édition de la Montée en raquettes et la Célébration des Tuques bleues

Dans le cadre du Festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE

Montréal, le 29 janvier 2009 – À titre de coprésidents d’honneur de la 12e édition de la Montée en raquettes et la Célébration des Tuques bleues, Mme Isabelle Hudon, présidente de Marketel et M. Rémi Racine, président du conseil de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et président et producteur exécutif d’A2M, invitent les membres de la communauté à devenir, pour un soir, des adeptes de la raquette en participant à l’événement bénéfice des Amis de la montagne qui aura lieu dans le parc du Mont-Royal le 19 février prochain.

De gauche à droite : Philippe Batani, Chef de service, développement durable, Gaz Métro, David O’Connor, Vice-président opérations Québec, assurances collectives, Financière Manuvie, coprésident d’honneur Rémi Racine, coprésidente d’honneur Isabelle Hudon, Catherine Sévigny, conseillère de ville, arrondissement de Ville-Marie, district Peter-McGill, Peter A. Howlett, C.M., président des Amis de la montagne. Photo : © Les amis de la montagne/Martin Roy, 2009

« Je suis extrêmement fière de m’associer, cette fois-ci à titre de chef d’entreprise, aux Amis de la montagne. Ceux qui ont la chance, comme nous montréalais, de pouvoir vivre dans un lieu hautement urbanisé avec un accès aussi rapide et privilégié à une montagne, ont le devoir de contribuer à sauvegarder un tel actif », a déclaré Isabelle Hudon. 

« La Chambre de commerce du Montréal métropolitain est fière d’appuyer, cette année encore, la Montée en raquettes et la Célébration des Tuques bleues. Cette activité revêt une signification particulière pour la Chambre. En effet, toute métropole doit déployer des efforts continus pour mettre en valeur ses attraits, qu’ils soient économiques, culturels ou environnementaux. Et depuis plus de 20 ans, Les amis de la montagne œuvrent activement à la protection de ce joyau de notre patrimoine qui est au cœur de la qualité de vie montréalaise. À cet égard, il est important que nous jouions tous notre rôle pour contribuer à la promotion, à la défense et à la conservation du mont Royal. C’est pourquoi nous invitons les membres de la communauté des affaires à prendre part à cet événement haut en couleur qui nous permet de découvrir ou de redécouvrir notre montagne sous ses plus belles lumières », a déclaré Rémi Racine.

Lors du déjeuner de lancement à la maison Smith dans le parc du Mont-Royal, Isabelle Hudon et Rémi Racine ont souligné l’engagement et la contribution des grands partenaires de cet événement : Gaz Métro, Financière Manuvie, Atmosphere, Tubbs Snowshoes et Atlas Snowshoes.  Les coprésidents ont remercié chaleureusement aussi la Ville de Montréal,  Brasserie McAuslan, Domaine Pinnacle, Hewitt, Java U, Le Château, CHOM 97.7, CJAD 800 AM, Virgin Radio 96, La Presse et The Gazette pour leur contribution en produits et services.

Les amis de la montagne organisent cet événement hivernal unique où les convives perpétuent une tradition de raquetteurs des années 1840 au bénéfice de leur mission de protection et de mise en valeur du mont Royal. C’est près de 800 participants qui, coiffés de la tuque bleue traditionnelle, gravitent la montagne en courant ou en marchant sur une distance de près de 2,5 km le long de sentiers en forêt, balisés pour l’occasion par la lueur des flambeaux. Ils se dirigent ainsi de la maison Smith au Chalet où les festivités commencent par un barbecue en plein air, suivi d’un repas gastronomique à l’intérieur du Chalet.

Pour toute question ou pour contribuer à cette soirée bénéfice, on peut communiquer avec Mme Anna Coscia en composant le 514 843-8240 poste 239, ou visiter notre site Internet pour l’information complète sur la Célébration des Tuques bleues, de même que sur l’achat de billets par paiement sécuritaire en ligne.

Nous contacter.