Bienvenue au bulletin des Amis - juin 2009
2009-05-28

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.


 
INVITATION AU PROCHAIN FORUM PUBLIC
 
LES ACTUALITÉS
 
LES ACTIVITÉS
 
LE CALENDRIER
 
À VOUS D’AGIR
 

  
INVITATION AU PROCHAIN FORUM PUBLIC
 
Votre Parc du Mont-Royal
 
Le Parc du Mont-Royal est l’œuvre du célèbre architecte paysagiste Frederick Law Olmsted. Il occupe une place de choix pour les millions de visiteurs qui fréquentent la montagne chaque année. Et pour que leur expérience ne cesse de s’enrichir, la Ville de Montréal poursuit un programme de restauration des infrastructures du parc.
 
Le forum de juin sera le dernier avant la relâche estivale. À cette occasion, nous recevrons un représentant de la Ville qui travaille à l’amélioration de la qualité des lieux. Wendy Graham, architecte paysagiste à la Ville, sera notre invitée. Venez la rencontrer pour discuter, entre autres, du programme de restauration du parc, des moyens de l’améliorer, des projets d’aménagement, de la signalisation dans le parc et de la disponibilité du mobilier urbain.
Pour tout renseignement, contactez François-Xavier Caron, responsable des forums publics, au 514 843-8240, poste 241.
 
 

 
LES ACTUALITÉS
 
 
Fini les compromis : la campagne pour stopper le projet résidentiel à flanc de montagne se poursuit
 
Les amis de la montagne ont été les premiers à présenter leur mémoire devant l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) le 27 mai dernier sur le projet de développement du site de l’ancien Séminaire de philosophie des Sulpiciens sur le mont Royal.
 
Les amis font signer actuellement une pétition pour demander à la ministre de la Culture et au maire de Montréal de rejeter le projet et de stopper le processus. Une évaluation rigoureuse et une planification conséquentes au milieu doivent être faites avant que toute décision ne soit prise.
 
Rappelons que ce projet arrive au terme d’une étape cruciale dans l’histoire récente de la montagne. Jamais les intentions de protéger la montagne n’ont été tant débattues, exprimées et confirmées par les instances municipale et provinciale.
 
Le projet de développement de l’ancien Séminaire de philosophie est le premier de cette importance soumis aux règles combinées du décret d’arrondissement historique et naturel et du Plan de protection adoptée par la Ville. La démarche, l’analyse et le résultat final du projet feront en quelque sorte « jurisprudence » : il deviendra la référence pour tous les autres à venir.
 
Comment justifier la recevabilité même d’un projet résidentiel de 325 unités de logement qui comprend 17 nouveaux bâtiments et 671 espaces de stationnement sur un site historique dont une des principales caractéristiques de cette institution est la prédominance du bâtiment principal au centre d’un grand jardin.
 
Le projet présenté est inacceptable pour les raisons suivantes :
  1. Il ne respecte pas le décret d’arrondissement historique et naturel dans tout ce que ce dernier exprime en matière de protection des propriétés institutionnelles et historiques sur la montagne, un site qui, selon le décret, « mérite d'être protégé du fait de sa rareté comme ressource non renouvelable, et de sa représentativité comme lieu emblématique national ».
  2. Il déroge au Plan d’urbanisme et au document complémentaire qui sont les seuls documents règlementaires donnant des balises pour encadrer le développement des grandes institutions, dont les propriétés couvrent 80 % du mont Royal.
  3. Il ne correspond pas à l’esprit et aux volontés du Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal qui exprime clairement la « capacité limite de la montagne » à y ajouter de nouveaux bâtiments.
  4. Il a reçu des avis défavorables ou extrêmement critiques sur certains de ses aspects fondamentaux de la part des comités d’experts en patrimoine et en urbanisme de la Ville de Montréal chargés de conseiller les élus dans leur prise de décision et dont les avis servent aussi de documents de référence importants pour les citoyens lors de consultations publiques. Ils sont également unanimes sur la trop grande densité du projet et demandent tous de revoir le projet modifié.
Vous pouvez lire le mémoire en cliquant ici.
 
 

 
LES ACTIVITÉS
 
 
18e Corvée du Mont-Royal le 10 mai dernier
 
Cliquer ici pour accéder à la galerie photos de la Corvée du Mont-Royal, édition 2009.
Photos : © Les amis de la montagne / A. Dobrowolskyj
 
 
Malgré un ciel grisâtre, c’est près de 300 personnes qui ont donné un coup de main à Dame Nature en cette journée de la Fête des mères pour la 18e édition de la Corvée du Mont-Royal.
 
 
Depuis 1990, cette tradition annuelle printanière a donné la chance à près de 11 000 personnes de poser un geste significatif pour leur montagne avec le ramassage de plus de 5 000 sacs de déchets et la plantation de près de 5 500 arbres et arbustes sur le mont Royal.
 
Cette 18e Corvée a permis de ramasser près de 60 sacs de déchets dans les sous-bois sur seulement 40 % du territoire du parc du Mont-Royal et de relever, cette année, une quantité plus élevée de sites de campements illégaux, une problématique grandissante. Au total, six sites de campements, incluant matelas, sacs de couchage et feux, ont été défaits.
 
 
Près du tiers des participants ont planté 500 arbres et arbustes dont des espèces indigènes incluant la Pruche du Canada, l’Érable à sucre, l’Amélanchier du Canada et la Viorne trilobée. Ces plantations ont eu lieu dans le secteur du lac aux Castors.
 
Deux équipes de participants ont fait l’évaluation du succès des plantations des années précédentes dans deux secteurs du parc et deux équipes ont procédé à une coupe de Nerprun cathartique, une espèce exotique envahissante sur la montagne.
 
La Corvée du Mont-Royal est l’activité phare de « Mai 2009 : Mois du Mont-Royal », une idée originale des Amis de la montagne, réalisée conjointement avec la Ville de Montréal et grâce à la généreuse contribution de donateurs comme la Fondation TD des amis de l’environnement. Mai est un mois d’actions et de découvertes dédiées à la conservation du mont Royal et à l’exploration de ses diverses facettes.
 
 
Remise du Prix du Mont-Royal, édition 2009
 
La cérémonie de remise du Prix du Mont-Royal a eu lieu le 25 mai à l’aire de jeux pour enfants nouvellement inaugurée dans le parc du Mont-Royal.
 
Mme Helen Fotopulos, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable du mont Royal, des parcs nature et des grands parcs, des Muséums nature et de la condition féminine, ainsi que M. Peter A. Howlett, C.M., président des Amis de la montagne, ont décerné, en présence de M. Éric Morisset, Directeur général et chef de groupe, Financement des sociétés (Québec), Valeurs mobilières TD inc. et de nombreux invités, ce prix prestigieux à M. Peter Jacobs, professeur à l’École d’architecture de paysage de la Faculté de l’aménagement de l’Université de Montréal. Ils ont également honoré d’une Mention spéciale M. François Odermatt, collectionneur d’œuvres d’art et mécène montréalais.
 
Le Prix du Mont-Royal est une initiative des Amis de la montagne à laquelle a collaboré la Ville de Montréal pour une cinquième année consécutive et dont la Fondation TD des amis de l’environnement s’associe comme partenaire principal. Ce Prix vise à rendre hommage à des personnes dont l’engagement et les gestes remarquables contribuent à protéger et à mettre en valeur le mont Royal.
 
G à D : Helen Fotopulos, Peter A. Howlett, C.M., Peter Jacobs, Sylvie Guilbault, Éric Morisset, Wendy Graham
 
 
G à D : Helen Fotopulos, François Odermatt (avec son fils), Peter A. Howlett, C.M., Éric Morisset
Photos : © Les amis de la montagne / Martin Roy
 
M. Peter Jacobs, engagé dans la conservation et la mise en valeur de la montagne
Professeur à l’École d’architecture de paysage de la Faculté d’aménagement de l’Université de Montréal, ainsi que conférencier émérite et récipiendaire de nombreux prix en architecture de paysage, M. Peter Jacobs œuvre depuis de nombreuses années à la protection et à la mise en valeur de notre montagne. Il a d’ailleurs écrit, en collaboration avec M. Oswald Foisy, un livre intitulé « Les quatre saisons du mont Royal », publié en 2000 aux éditions du Méridien. Il intègre le fruit de ses études au contenu didactique à ses cours universitaires en paysage, en utilisant le mont Royal comme canevas et en contribuant de ce fait à préparer une relève de professionnels sensibilisés au patrimoine historique et naturel du mont Royal.
 
M. François Odermatt, collectionneur participant à l’embellissement du mont Royal
Préoccupé par la démocratisation de l’art, M. François Odermatt a fait plusieurs dons d’œuvres, notamment au Musée des beaux-arts de Montréal et au Musée d’art contemporain. La Mention qui lui a été remise souligne sa générosité d’avoir mis en place l’exposition des œuvres du sculpteur Ju Ming à proximité du lac aux Castors, sur le mont Royal (rendue également possible grâce au support financier de Power Corporation). Inaugurée à l’automne 2006, l’exposition a été prolongée jusqu’au 11 octobre 2009.
 
 
L'aire de jeux La Salamandre, pour petits et grands! Une très belle réalisation qui s’inscrit dans le programme de restauration et de mise en valeur de tout le secteur du lac aux Castors
 
Aménagée initialement dans les années soixante, l'aire de jeux a subi une cure de rajeunissement complète et sous la forme d'une salamandre, petit animal familier et protégé sur le mont Royal, elle plaira à tous les membres de la famille. De nouvelles installations pour divertir les enfants y ont été placées, des tables de pique‑nique disposées à proximité et un tout nouveau mobilier urbain (bancs, tables, fontaines à boire, etc.) mis en place afin d’agrémenter la visite des familles. Le site a également fait l'objet de nouvelles plantations, dans le respect des paysages du parc, de l'écosystème et du mont Royal. La conceptualisation du projet a été confiée au Groupe Cardinal Hardy et la réalisation des travaux à l'entreprise Ventech.
 
Au cœur de l'aire de jeux se trouve le nouveau Sentier pour le droit des enfants également conceptualisé par le Groupe Cardinal Hardy. Ce projet unique en Amérique du Nord résulte de l'initiative de la Société pour un monde digne des enfants dont les actions permettent de financer et de soutenir la mise en œuvre de projets destinés à la protection des enfants. Le parcours du sentier allie promenade, jeu et information, afin d'aider les visiteurs, jeunes et moins jeunes, à comprendre les droits des enfants.
 
(Extrait du communiqué de presse de la Ville de Montréal, 25 mai 2009)
 
Les amis de la montagne félicitent la Ville de Montréal et leurs partenaires pour cette très belle réalisation.
 
 

 
LE CALENDRIER
 
La randonnée guidée des trois sommets
 
Nos randonnées guidées ont toujours eu la faveur des citoyens et des visiteurs curieux de mieux connaitre les patrimoines historique et naturel du mont Royal et de découvrir, avec nos éducateurs experts, ses nombreux secrets cachés. Une des randonnées guidées les plus populaires – de même que la plus ancienne - est de retour ce printemps ! Il s’agit de la randonnée guidée des trois sommets du mont Royal qui vous promet la découverte de la montagne dans son ensemble et à travers de nombreux points de vue. C’est aussi une merveilleuse occasion de contempler la flore printanière !
 
Des bouffées d’air frais et des bouchées à ciel ouvert !
 
Photo : © Les amis de la montagne / S. Montigné
 
La saison estivale s’ouvre enfin ! Les adeptes de plein air pourront venir au parc du Mont-Royal et faire le tour du lac aux Castors en pédalo … de quoi les mettre en appétit … Et pour remplir un petit creux, quoi de mieux qu’une visite au Café Smith ! Profitez de l’ambiance chaleureuse et champêtre de la terrasse pour déguster de nombreux produits de qualité : sandwichs, plats chauds, breuvages chauds et froids, vins, bière St-Ambroise, et petites douceurs !
 
 
Horaire – location de pédalos au lac aux Castors
Coût : 8 $ / 30 minutes – 2 adultes maximum par embarcation
2 $ pour 3e personne (enfant de moins de 12 ans)
Dépôt de 5 $ obligatoire
Dernière location : 30 minutes avant la fermeture
 
Horaire – Café Smith, restaurant et terrasse
 

 
À VOUS D’AGIR
 
La campagne annuelle : des actions concrètes pour la sauvegarde de notre patrimoine
 
La majeure partie du financement des Amis de la montagne provient de dons d’individus, de fondations et de corporations. Chaque dollar compte et permet :
Appuyez nos actions : faites un don à la campagne annuelle des Amis dès aujourd’hui. Merci de votre appui !
 

 

Nous contacter.