Communiqué : Les amis saluent les 10 ans de l'Office de consultation publique de Montréal
2012-10-25

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.


Image :© Office de consultation publique de Montréal

Montréal, le 25 octobre 2012 – À l’occasion du 10e anniversaire de l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM), Les amis de la montagne soulignent l’importance dans la structure municipale d’une telle instance indépendante qui éclaire la prise de décision et favorise le dialogue public sur la pertinence et la nature de projets de politiques et d’aménagement. En effet, depuis sa création en 2002, l’OCPM a tenu des consultations sur 10 projets majeurs reliés au mont Royal, favorisant ainsi la participation des citoyens dans les grands débats montréalais en matière de protection et de mise en valeur de la montagne.

« Depuis 150 ans, l’action citoyenne pour la protection du mont Royal témoigne du rôle-clé que joue la population dans la pérennité d’un patrimoine collectif. L’inscription par l’Assemblée nationale de l’Office de consultation publique de Montréal dans la Charte de la Ville puis sa constitution par le Conseil municipal il y a 10 ans a été un geste fort en faveur de la vie démocratique montréalaise. Cette démarche saine privilégie le développement responsable et durable de Montréal », a déclaré Sylvie Guilbault, directrice générale, Les amis de la montagne, qui a participé comme membre d’un panel lors du Colloque des 10 ans de l'OCPM aujourd’hui au Marché Bonsecours à Montréal.

Rappelons que depuis le décret gouvernemental d’Arrondissement historique et naturel du Mont-Royal en 2005, les projets publics ou privés d'intervention importants sur cette portion de 10 kilomètres carrés de la montagne, et qui dérogent à la règlementation municipale sont soumis au processus de consultation sous l'égide de l'OCPM selon les modalités de l'article 89 de la Charte de la Ville de Montréal.

Pour Sylvie Guilbault, « L’Office joue un rôle essentiel dans le développement de Montréal en sollicitant l’opinion publique et en menant une analyse des projets par le biais d’une démarche crédible, transparente et efficace. Si celle-ci peut s’avérer exigeante, l’expérience démontre toutefois que les projets finaux en sont améliorés ».

-30-

Source/renseignements :
Gabrielle Korn
Directrice des communications
Les amis de la montagne
514 843-8240, poste 237

Nous contacter. Se désabonner.