Communiqué : Les amis sonnent l'alarme sur les enjeux de protection du mont Royal
2012-11-15

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.


Communiqué de presse


LES AMIS DE LA MONTAGNE SONNENT L’ALARME SUR LES ENJEUX DE PROTECTION DU MONT ROYAL

Montréal, le 15 novembre 2012 – L’intégrité du mont Royal est à risque. Avec la fermeture de plusieurs institutions situées sur les flancs de la montagne, les dix prochaines années marqueront les plus grands changements que le mont Royal aura vus au cours des 150 dernières années. La grande communauté métropolitaine doit s’attaquer aux enjeux que ces changements soulèvent.

« Dans le contexte d’un nouveau gouvernement au Québec et bientôt d’une nouvelle équipe municipale, le maintien des acquis au mont Royal est loin d’être garanti » a déclaré Peter A. Howlett, C.M., président des Amis de la montagne, lors d’un point de presse aujourd’hui à la maison Smith dans le parc du Mont-Royal.

Les quatre enjeux qui confrontent la montagne à court terme sont :

1.    Le changement de mission de nombreuses propriétés institutionnelles sur les flancs de la montagne, soit le déménagement des hôpitaux Hôtel-Dieu (2014), Royal-Victoria (2015) et Shriners (2015), la conversion de l’ancien Séminaire de philosophie des Sulpiciens et de l’ancien couvent des Sœurs des Saint-Noms-de-Jésus-et-de-Marie;

2.    La densification en hauteur au centre-ville qui peu à peu fait disparaitre la silhouette de la montagne comme figure dominante du paysage urbain et métropolitain;

3.    La préservation de grands domaines institutionnels d’intérêt patrimonial situés à l’extérieur du périmètre protégé, soit le Grand Séminaire de Montréal et l’ensemble de la propriété de Villa-Maria;

4.    La complexité des mécanismes de gestion du territoire de la montagne.

Pour amener le milieu montréalais à attaquer ces enjeux, Les amis de la montagne ont décidé d’organiser un sommet au printemps 2013 qui réunira toutes les parties prenantes qui ont un intérêt dans l’épanouissement du mont Royal.

« Nous devons mobiliser la communauté et mettre à contribution des experts œuvrant dans différents domaines pour trouver des solutions acceptables aux enjeux liés à la mutation de toute la couronne institutionnelle sur la montagne. Il sera primordial  de prioriser la recherche de solutions en amont, en concertation avec les instances publiques, institutionnelles et des représentants de la société civile pour s’assurer que les changements se fassent au bénéfice de l’ensemble de la communauté » a déclaré Marcel Côté, associé fondateur du Groupe SECOR, membre du conseil d’administration des Amis de la montagne et président d’honneur du Sommet de 2013.

Les amis de la montagne ont préparé un document bilan qui fait l'objet de l'analyse des quatre enjeux intitulé « Réflexions sur l'avenir du mont Royal » disponible en format PDF en cliquant sur ce lien.

À PROPOS DES AMIS DE LA MONTAGNE
Les amis de la montagne est un organisme de bienfaisance enregistré qui œuvre pour la protection et mise en valeur du mont Royal en privilégiant l’engagement de la communauté et l’éducation relative à l’environnement. Géré par un conseil d’administration composé de citoyens et de représentants du milieu des affaires de Montréal, l’organisme jouit du soutien de près de 200 gouverneurs, membres ambassadeurs qui représentent différents milieux au sein de la communauté et contribuent, selon leur intérêt et leur capacité, à la mission de l’organisme.

-30-

Source : Les amis de la montagne

Renseignements :
Gabrielle Korn
Directrice des communications
Les amis de la montagne
514 843-8240, poste 237
gkorn@lemontroyal.qc.ca
www.lemontroyal.qc.ca

Nous contacter. Se désabonner.