Communiqué - l'accessibilité au mont Royal demeure un enjeu important
2010-11-11

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.

 


 

 

Get the Flash Player to see this player.

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Procédure d’enregistrement – ancien Séminaire de philosophie des Sulpiciens
L’accessibilité au mont Royal demeure un enjeu imporant

Montréal, le 11 novembre 2010
– Aujourd’hui le 11 novembre 2010, nombreux citoyens de l’arrondissement Ville-Marie sont appelés à se prononcer en signant un registre officiel concernant un règlement distinct associé au projet résidentiel proposé sur le site de l’ancien Séminaire de philosophie des Sulpiciens situé dans l’aire protégée de l’Arrondissement historique et naturel du Mont-Royal.

Un total requis de 71 personnes doivent signer ledit registre pour obliger la Ville de Montréal à tenir un référendum sur ce projet. Avec 71 signatures, le projet pourrait être soumis au référendum ou être retiré.

Rappelons qu’en mai dernier, l’administration municipale a démontré sa volonté de protéger l’intégralité du site en refusant le projet résidentiel disproportionné du promoteur et en limitant tout projet futur aux volumes de construction existants. En octobre, la Ville de Montréal a approuvé une version réduite du projet. Toutefois, le projet original comportait un élément essentiel à sa qualité soit le maintien de l’accès public au terrain. Le promoteur a depuis retiré cette condition.

Le mont Royal est plus qu’un parc. Il constitue un patrimoine collectif dont la valeur dépasse la somme de ses parties et qui a justifié le classement du mont Royal par le gouvernement du Québec. Les domaines institutionnels sont des espaces au caractère public. La présence de nos institutions sur le prestigieux mont Royal constitue un privilège assorti du devoir d’agir en fiduciaire de ce patrimoine au nom de la collectivité.

Malgré que les dispositions du registre officiel ne concernent pas l’accès au terrain par le public de l’ancien Séminaire des Sulpiciens, cet enjeu est important et la démarche référendaire demeure actuellement le seul outil mis à la disposition des citoyens pour s’exprimer sur ce projet.

-30-

Informations :
Gabrielle Korn
Directrice des communications
Les amis de la montagne
514 843-8240, poste 237

 

 

 

Nous contacter.