La 19e Corvée du Mont-Royal est un grand succès !
2010-05-04

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.


« On est attaché à notre montagne » : plus vrai que jamais !


Cliquer ici pour visionner la galerie photo de la journée. Photos : Andrew Dobrowolskyj (photos avant-midi) et Tzara Maud (photos après-midi).

 

Tout était là pour que la 19e Corvée du Mont-Royal le dimanche 2 mai 2010 sur la montagne soit un grand succès: temps au beau fixe et citoyens très nombreux et enthousiastes ! Ils étaient plus de 475 à poser un geste significatif pour leur montagne.

Monsieur Alan DeSousa, vice-président au comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable du développement durable, s’est joint à Madame Sylvie Guilbault et Monsieur Éric Richard, respectivement directrice générale et directeur des services éducatifs des Amis de la montagne, pour donner le coup d’envoi aux actions de terrain. 


En matinée, les participants ont rempli plus de 100 sacs d’ordures en parcourant les sous-bois sur près de 70 % du territoire du parc du Mont-Royal. Quelques articles insolites ont été ramassés, tels feux d’artifices, balles de golf - une cinquantaine! - et un vrai site de camping en forme de « maison longue » avec trois « chambres » - ce dernier a été démantelé.

Une quarantaine de participants ont planté 350 arbres et arbustes dont des espèces indigènes incluant le Chêne rouge, l’Érable à sucre, le Tilleul d’Amérique, l’Aubépine, le Viorne lentago et le Cornouiller stolonifère. Ces plantations ont été faites près de l’aire de jeux pour enfants dans le secteur du lac aux Castors.

  

Par ailleurs, les bénévoles de la journée se sont rassemblés sur le parvis du belvédère pour la prise d’une photo de groupe qui illustrait le chiffre « 350 ». Ce dernier est à la fois le nombre d’arbres plantés durant la Corvée et aussi le symbole d’une campagne mondiale dédiée à la mobilisation pour trouver des solutions à la crise climatique.  Exprimé en parties par million (ppm), 350 constitue le seuil limite de dioxyde de carbone dans l’atmosphère toléré par notre planète, de l’avis des scientifiques.

Deux équipes ont également fait l’évaluation du taux de croissance des plantations des années précédentes dans deux secteurs du parc.  Deux autres équipes ont procédé à une coupe de Nerprun cathartique, une espèce exotique envahissante sur la montagne. 

   

En après-midi, les familles ont participé à des activités pour célébrer le renouveau de la saison et souligner l’Année Internationale de la Biodiversité. Le groupe de percussion Samajam a mené des ateliers de tams-tams très enlevés et animés, le Zoo Écomuseum a présenté une variété d’animaux qui ont ravi les tout petits et leurs parents et les participants se sont sucré le bec avec de succulents gâteaux Opéra faits par les étudiants en pâtisserie de l’École Calixa-Lavallée et décorés sur le thème de la biodiversité.

 

Les visiteurs ont pu approfondir leurs connaissances sur la biodiversité en visitant plusieurs stands d’organismes qui œuvrent dans le domaine : l’Université de Montréal, l’Institut de recherche en biologie végétale et le Centre sur la biodiversité de Montréal ; le Centre de la Science de la Biodiversité du Québec de l’Université McGill ; Nature-Action Québec ; l’Agence Canadienne d’Inspection des Aliments ; et Les amis de la montagne. Les visiteurs pouvaient même s’offrir un jeune arbre, don du ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec.

 

Photos 1 - 4 : Andrew Dobrowolskyj ; photos 5 - 9 : Tzara Maud.

 

La Corvée du Mont-Royal est l’activité phare de « Mai 2010 : Mois du Mont-Royal ». Les amis de la montagne tiennent à remercier la Ville de Montréal pour son important soutien technique et logistique, ainsi que la Fondation TD des amis de l’environnement comme partenaire principal de « Mai 2010 : Mois du Mont-Royal ». Les activités du Mois sont possibles également grâce à la participation de Groupe Yellow Inc., Banque Nationale Groupe Financier, Rock Détente, Virgin Radio 96, CJAD 800 AM, La Presse, The Gazette et de nombreux collaborateurs et bénévoles.

Nous contacter.