Le mont Royal dans la campagne électorale de Montréal : rencontre avec les candidats à la mairie
2013-10-31

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.

Les amis de la montagne ont une longue tradition de participation non partisane au processus politique. Notre objectif est de maintenir la protection et la mise en valeur du mont Royal en tête des priorités politiques et de plaider en faveur d’une attention et d'actions soutenues reconnaissant la valeur sociale, environnementale et économique exceptionnelle de ce site patrimonial au cœur de notre métropole.

Avec plus de 30 ans d’expérience et dans la foulée du Sommet du Mont-Royal 2013, Les amis de la montagne apportent une mine de savoir et de connaissances relatives aux enjeux touchant la pérennité du mont Royal. C’est dans ce contexte que plusieurs membres du conseil d’administration et de la direction des Amis de la montagne ont rencontré les quatre principaux candidats à la mairie de Montréal à la maison Smith pour échanger sur les enjeux les plus prioritaires, ainsi que pour dégager les engagements des candidats qui répondent le plus directement à ces enjeux.

La recherche de solutions pour le recyclage des bâtiments institutionnels, ainsi qu’une meilleure gouvernance du mont Royal étaient au cœur de nos échanges. En tant que nouveaux venus dans l’aréna de la politique municipale, Monsieur Denis Coderre et Madame Mélanie Joly étaient à l’écoute de nos préoccupations plutôt que d’offrir des engagements concrets. Comme membre du conseil d’administration des Amis de la montagne et acteur majeur dans la réalisation du Sommet du Mont-Royal, Monsieur Marcel Côté, qui a suspendu son mandat comme administrateur des Amis pour la durée de la période électorale, avait des projets concrets à nous soumettre, ainsi que des pistes de solutions pour le recyclage des bâtiments institutionnels. En politique municipale depuis 2005, Monsieur Richard Bergeron avait également des idées et suggestions pour la protection et la mise en valeur du mont Royal.

Pour chacun des quatre candidats, nous avons repris les thématiques abordées lors du Sommet du Mont-Royal pour faire ressortir l’importance d’agir d’une manière prioritaire :

Nous vous invitons à consulter les plates-formes électorales des candidats ainsi que le débat du Conseil régional de l’environnement de Montréal du 7 octobre dernier qui portait sur les transports et l’environnement et où il a été fait mention à plusieurs reprises du mont Royal.

La personne qui sera à la tête de la Ville de Montréal après le 3 novembre à un défi de taille à relever. Les amis de la montagne souhaitent que les enjeux de protection et de mise en valeur du mont Royal feront partie intégrante des stratégies et de la planification intégrée du territoire et que les gestes concrets nécessaires seront posés rapidement pour permettre la pérennité du mont Royal au bénéfice des Montréalais et des Québécois. Le 3 novembre prochain, exercez votre droit de vote !

G à D : Robert Alain, Jeffrey Drummond, Armand De Mestral, Patrick Kenniff, Sylvie Guilbault, Denis Coderre, Peter A. Howlett, Helen Fotopulos, Marie-Odile Trépanier
 
G à D : Sylvie Guilbault, Mélanie Joly, Peter A. Howlett
 
G à D : Sylvie Guilbault, Marcel Côté, Judith Kavanagh, Peter A. Howlett, Patrick Kenniff
 
G à D : Sylvie Guilbault, Richard Bergeron, Marie-Odile Trépanier, Robert Alain
 

 

 

Nous contacter. Se désabonner.