P√ČTITION - fini les compromis pour la montagne !
2009-05-05

Cliquez ici si ce message ne s'affiche pas correctement.

 

Stoppons le projet de développement sur l’ancien site de Marianopolis 

Joignez-vous aux Amis de la montagne et signez notre pétition afin de signifier à la ministre de la Culture ainsi qu’au maire de Montréal que vous jugez inacceptable le projet de développement résidentiel proposé sur l’ancien site du collège Marianopolis, et leur demandez de rejeter le projet. 

Le ministère de la Culture et la Ville de Montréal semblent favorables au développement immobilier de l’ancien site du collège Marianopolis (ancien Séminaire de  philosophie des Sulpiciens). Signifiez à ces instances que vous n’êtes pas du même avis :
 
 
Attendu que l’ancien site du collège Marianopolis est le dernier grand ensemble institutionnel encore intact du domaine des Sulpiciens sur la montagne ;
 
Attendu que cet ensemble est exceptionnel en raison du site naturel que constitue son enclave occupée par un seul bâtiment, l’ancien Séminaire de philosophie des Sulpiciens ;
 
Attendu que le projet proposé déroge au Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal et au règlement de protection de la montagne, notamment en termes d’usage, de densité, de hauteur, de volumétrie, d’implantation et de protection de la végétation ;
 
Attendu que le projet ne respecte pas les orientations du Plan de transport de la Ville de Montréal ;
 
Attendu que l’esprit du lieu est menacé par les 19 nouveaux bâtiments que le promoteur prévoit construire dans les aires ouvertes et végétales ;
 
Attendu que le Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal devait annoncer une nouvelle ère pour la montagne et notre communauté en exigeant que tout projet sur la montagne soit exemplaire ;
 
Attendu que la Ville de Montréal soutient que « jamais dans son histoire, le mont Royal n’a été si bien protégé » ;
 
Je, soussigné, demande que le projet de développement présenté à l’Office de consultation publique de Montréal soit stoppé par la ministre de la Culture ainsi que par le maire de Montréal, et que des dispositions soient prises afin qu’un futur projet sur ce site en soit à la hauteur et acceptable pour la communauté.
 

Nous contacter.