Le Prix du Mont-Royal

Le Prix du Mont-Royal

Comment y participer: comme individu | 
Comment y participer: comme partenaire | 
La Corvée du Mont-Royal | 
Le Prix du Mont-Royal

le prix du mont royal 2017 remis aux religieuses hospitalières de Saint-joseph 

Le mercredi 24 mai, en date du 141e anniversaire de la création du parc du Mont-Royal et dans le cadre du 375e anniversaire de la Ville de Montréal,
M. Denis Coderre, maire de Montréal, et M. Peter A. Howlett, C.M., président des Amis de la montagne, ont eu le plaisir de décerner le Prix du Mont-Royal aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph qui, depuis 150 ans, ont investi et fait vivre une propriété remarquable située sur le flanc est du mont Royal. Ce lieu est d’ailleurs reconnu pour son exceptionnelle valeur culturelle et pour la qualité de ses éléments construits et paysagers. 
Les Religieuses Hospitalières, dont le dévouement et l’engagement envers la société montréalaise datent du 17e siècle, ont contribué de manière significative à la création et au développement de la métropole.

« Symbole incontournable de notre ville, le mont Royal est un joyau patrimonial extraordinaire. Aujourd’hui, nous sommes ici pour témoigner notre attachement à cet espace emblématique, et pour honorer ceux et celles qui s’engagent à sa préservation. Et à voir cette propriété et ces jardins magnifiques, force est de constater que les Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph ont un sens aiguisé de la conservation! » a déclaré M. Denis Coderre. 
 
« La préservation du mont Royal est une priorité pour notre administration. Nous voulons transmettre aux générations futures un espace vert convivial et reposant, un oasis de verdure au sein de notre belle grande ville », a ajouté M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif. « Dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, le choix de remettre le Prix du Mont-Royal à cette communauté va de soi, a expliqué M. Peter Howlett, C.M. président des Amis de la montagne. Les Hospitalières ont joué un rôle déterminant pour la fondation de Montréal. Plus récemment, au cours du dernier siècle et demi, elles ont aménagé et su préserver et mettre en valeur un ensemble patrimonial incontournable du mont Royal. Elles lèguent ainsi à la collectivité un lieu exceptionnel qui a influencé le développement des qualités sociales, culturelles et paysagères de tout le flanc est de notre montagne. »
 
L'ensemble patrimonial, situé à l'angle des avenues des Pins et du Parc sur une propriété d’une superficie de 36 605 mètres carrés, fait partie du site patrimonial du Mont-Royal et comprend un couvent, un musée, trois chapelles, des vastes jardins et des bâtiments de service.

 

De gauche à droite: Sylvie Guilbault, directrice générale des Amis de la montagne, Rosalind Davis, conseillère de la ville de Westmount, Peter Howlett, président des Amis de la montagne, Isabelle Ménard, Vice-Présidente des Services Bancaires Commerciaux TD, Anne-Marie Ramet, présidente de la Société d'histoire de la Côte-des-Neiges, Soeur Marie-Thérèse Laliberté, supérieure générale des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph, Me Jean Savard, président de la Société d'histoire d'Outremont, Denis Coderre, maire de Montréal, Pierre-Paul Savignac, chef de division - Bureau du Mont-Royal, Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal à la Ville de Montréal, et Richard Ouellette, président de la Société d'histoire du Plateau-Mont-Royal. (photo : Sarah Latulippe)

Mentions d’honneur

 

À l’occasion de la remise du Prix du Mont-Royal et dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal, Les amis de la montagne et la Ville de Montréal ont décerné des mentions d’honneur aux sociétés d’histoire de la Côte-des-Neiges, du Plateau-Mont-Royal, d’Outremont et de Westmount, afin de souligner le rôle important de ces acteurs pour la conservation et la mise en valeur de sites, de monuments et de documents historiques et dans la transmission de l’histoire du mont Royal.

Les amis de la montagne et la Ville de Montréal remettent le Prix du Mont-Royal à M. Dinu Bumbaru, C.m.

Le mardi 24 mai 2016, en date du 140e anniversaire de l’inauguration du parc du Mont-Royal, M. Peter A. Howlett, C.M., le président des Amis de la montagne et M. Réal Ménard, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts, ont eu le plaisir de décerner le Prix du Mont-Royal à M. Dinu Bumbaru, C.M., directeur des politiques d’Héritage Montréal, pour son engagement à la protection du mont Royal depuis plus de trois décennies.

Les amis de la montagne célèbrent cette année leur 30e anniversaire. Si l’organisme a vu le jour, c’est grâce à la volonté de membres engagés de la collectivité montréalaise de se mobiliser devant l’urgence de créer une nouvelle instance associative dont l’objectif était de protéger le mont Royal. Parmi les promoteurs de la constitution des Amis en 1986, soulignons Héritage Montréal, au rang duquel figurait déjà Dinu Bumbaru, jeune bachelier en architecture à l’époque. Trois décennies de travail sans relâche pour la préservation du patrimoine bâti et paysager de la métropole ont fait de M. Bumbaru un expert en la matière de renommée internationale.

Parmi les actions significatives de Monsieur Bumbaru visant la sauvegarde du mont Royal, mentionnons sa participation à l’élaboration du premier Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal (1992), puis à sa mise à jour en 1998. Il a aussi joué un premier rôle dans les démarches qui ont mené en 2005 à l’adoption du décret créant l’Arrondissement historique et naturel du Mont-Royal par le gouvernement du Québec, site patrimonial du Mont-Royal depuis l’entrée en vigueur de la Loi sur le patrimoine culturel en octobre 2012. Grâce à ce statut, une grande partie de la montagne jouit de mesures de protection supplémentaires qui encadrent le réaménagement et l’embellissement de ses espaces et bâtiments. Enfin, il représente Héritage Montréal à la Table de concertation du Mont-Royal, constituée en 2005 et qui regroupe les principaux acteurs concernés par la protection et la valorisation du territoire, et par la mise en œuvre d’actions visant une gestion et un développement harmonieux du site patrimonial du Mont-Royal.

Rappelons que le Prix du Mont-Royal rend hommage à des personnes dont l’engagement et les gestes remarquables contribuent à la protection et à la mise en valeur du mont Royal.

 

 

Mentions d’honneur

La cérémonie de la remise du Prix du Mont-Royal, a également été l’occasion de décerner des mentions d’honneur à deux individus qui ont su intégrer le mont Royal au cœur de leurs activités professionnelles. Mme Geneviève Gareau, enseignante à l’École Notre-Dame-des-Neiges, participe chaque année au projet Semences d’avenir des Amis de la montagne. Elle mobilise aussi régulièrement ses élèves pour prendre part à différentes actions de conservation de la biodiversité  sur le mont Royal, jouant un rôle exemplaire en matière de formation de la prochaine génération de défenseurs de la montagne.

M. Alexandre Beaudoin, conseiller en biodiversité à l'Université de Montréal (UdeM), est à l’origine du projet P.A.U.S.E. (Projet d’agriculture urbaine soutenable et écologique) de l’UdeM, et notamment d’un projet apicole sur les toits de l’Université qui a mené à la production du premier miel du mont Royal. Il a aussi contribué à la conception d’un projet de corridor écologique et vivrier qui liera le campus de la montagne de l’UdeM et son futur campus Outremont.

Sur la photo, de gauche à droite : Pierre-Paul Savignac, chef de division - Bureau du Mont-Royal, Service des grands parcs, du verdissement et du Mont-Royal, Ville de Montréal; Sylvie Guilbault, directrice générale, Les amis de la montagne; Geneviève Gareau, enseignante à l’école Notre-Dame-des-Neiges, récipiendaire d’une mention d’honneur; Dinu Bumbaru, C.M, directeur des politiques d’Héritage Montréal, lauréat du Prix du Mont-Royal 2016; Réal Ménard, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts; Alexandre Beaudoin, conseiller en biodiversité à l'Université de Montréal, récipiendaire d’une mention d’honneur; Karine Casault, Directrice, Engagement des partenaires, TD Assurance, et membre du comité consultatif de la Fondation TD des amis de l'environnement; Peter Howlett, C.M, président, Les amis de la montagne

Photo : Mocaphoto


Les amis de la montagne et la Ville de Montréal remettent le Prix du Mont-Royal 2015 à M. Jean Doré

Le dimanche 24 mai 2015, en date du 139e anniversaire de la création du Parc du Mont-Royal, le président des Amis de la montagne, M. Peter A. Howlett C.M., et le maire de Montréal, M. Denis Coderre, ont décerné le Prix du Mont-Royal à M. Jean Doré pour sa contribution remarquable à la protection et à la mise en valeur de la montagne tout au long de son mandat à titre de 39e maire de Montréal.

C’est sous l’administration de M. Doré, de 1986 à 1994, que la Ville de Montréal créait officiellement, en décembre 1987, le Site du patrimoine du Mont-Royal. Le leadership que M. Doré a exercé en matière de sauvegarde de la montagne a aussi mené au premier Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal (1992), à la mise en oeuvre d’un plan de renaturalisation de la montagne, et au réaménagement du belvédère du Mont-Royal – aujourd’hui connu sous le nom de belvédère Kondiaronk – dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de Montréal.

Afin de souligner cette reconnaissance témoignée à M. Doré, un arbre remarquable du mont Royal lui a été associé. L’arbre choisi est l’érable argenté, arbre urbain communément planté le long des rues dans les quartiers de Montréal depuis plus de cent ans.

L’érable argenté désormais associé à M. Doré fait partie d’un alignement d’arbres remarquables situés derrière la Maison Smith. Plus anciens que la création du parc, ces arbres rappellent la vocation antérieure du site et ont été intégrés à l’aménagement du chemin Olmsted. Cet alignement, digne des belles avenues montréalaises, contribue à donner un caractère formel à la montée vers le sommet. Rappelons que le Prix du Mont-Royal rend hommage à des personnes ou à des institutions dont l’engagement et les gestes admirables contribuent à la protection et à la mise en valeur du mont Royal.

Mention d’honneur

À l’occasion de la cérémonie de remise du Prix du Mont-Royal 2015, une mention d’honneur a été décernée à l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal pour l’aménagement de la réserve naturelle du Père-Louis-Trempe, inaugurée cette année en bordure sud-est du site de l’Oratoire Saint-Joseph. D’une superficie de près de 1,1 hectare (près de 11 000 mètres carrés), cet espace vert est un milieu naturel de vie pour plusieurs espèces animales et végétales et sa conservation protégera les habitats d’espèces à statut précaire ainsi que les espèces d’intérêt.

G à D : Karine Casault, Directrice, Projets spéciaux et relations-partenaires, Marché de l'Affinité, TD Assurance, et membre du Comité consulatif de la Fondation TD des amis de l'environnement, Denis Coderre, maire, Ville de Montréal, Sylvie Guilbault, directrice générale, Les amis de la montagne, Jean Doré, ancien maire de la Ville de Montréal (1986-1994), Claude Corbo, président, Table de concertation du Mont-Royal,  Peter Howlett, président, Les amis de la montagne, Joanne Lalumière, directrice générale par intérim, Les amis de la montagne. (Photos Ville de Montréal)


PRIX DU MONT-ROYAL 2014 : HOMMAGE À FRÉDÉRIC BACK

Dans le cadre de la cérémonie d’ouverture de la Corvée du Mont-Royal, la Ville de Montréal et Les amis de la montagne rendront hommage à feu Frédéric Back, lauréat posthume du Prix du Mont-Royal 2014.

Décédé le 24 décembre 2013, l’illustrateur, cinéaste et pionnier du mouvement écologiste, Monsieur Back était engagé dans la cause de l’environnement depuis le début des années 1960 et s’est impliqué en combattant par la force de ses créations.