33 000 fois oui pour le mont Royal à l’UNESCO!

2017-04-27

Le succès de la campagne de mobilisation « J’aime la montagne, j’appuie le mont Royal à l’UNESCO » est confirmé! Ce sont près de 33 000 personnes qui ont répondu à l’invitation publique, lancée par Les amis de la montagne le 5 avril dernier, afin de soutenir la candidature du mont Royal à l’UNESCO pour que le site puisse bénéficier des plus hautes normes de protection et de mise en valeur.

Les amis de la montagne tiennent à remercier tous les Montréalais, les Québécois, les Canadiens et les gens à l’extérieur du pays qui ont manifesté leur amour pour la montagne en prenant quelques secondes pour signer la lettre. Deux sociétés, soit le Cabinet de relations publiques NATIONAL et Raymond Chabot Grant Thornton, se sont associées aux Amis de la montagne pour réaliser  cette campagne de mobilisation en mettant à contribution leurs ressources, leur expertise et leurs vastes réseaux. Des centaines de grandes organisations, organismes, associations et citoyens ont pour leur part relayé l’appel à signature dans leurs réseaux. 
 
Les résultats de la campagne traduisent bien l’appui indéfectible d’une communauté forte qui tient à la protection et la pérennité de sa belle montagne!
 
 

Les prochaines étapes pour une reconnaissance de l’UNESCO

 
Dès demain, Les amis de la montagne déposeront à Parcs Canada la lettre d’appui, ainsi que les près de 33 000 signatures récoltées pour bonifier le dossier de candidature du mont Royal qui avait été déposé en janvier dernier par la Ville de Montréal.
 
Un comité consultatif indépendant formé de spécialistes du patrimoine naturel et culturel nommés par l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique et ministre responsable de Parcs Canada, procédera à l’examen de l’ensemble des propositions. Il recommandera ensuite à la ministre les lieux à inscrire sur la liste indicative canadienne actualisée, qui compte 10 places. En prenant en considération les conseils du comité consultatif, la ministre rendra une décision et dévoilera publiquement la nouvelle Liste indicative des sites du patrimoine mondial au Canada en décembre 2017. Il est à noter que les occasions d’inscrire un lieu sur cette liste  sont rares, puisque les appels aux candidatures se font environ chaque décennie. 
 
Lorsqu’un site est inscrit sur la liste indicative canadienne, le processus d’élaboration du dossier pour qu’il soit reconnu par l’UNESCO peut s’étendre sur plusieurs années.
 
Évidemment, Les amis de la montagne vous tiendront informés des développements de ce processus.
 
 
Cette initiative est rendue possible grâce au concours de Raymond Chabot Grant Thornton et à la participation du Cabinet de relations publiques NATIONAL.