Pour une montagne plus accessible et sécuritaire

2017-11-07

Les amis de la montagne prennent une part très active aux discussions entourant la sécurité routière sur le mont Royal, qui se sont intensifiées au cours des dernières semaines avec le décès tragique du jeune cycliste Clément Ouimet sur la voie Camillien-Houde le 4 octobre 2017. 

Cet accident a fait ressortir les enjeux de sécurité et de cohabitation des différents utilisateurs du parc et de la montagne, soulevés au cours des années. Il est grand temps d’aborder ces enjeux dans le cadre d’une stratégie d’ensemble réfléchie pour le territoire et de mettre en œuvre un plan d’action concret assorti des investissements en réaménagement qui s’imposent.

Dans le cadre de discussions préliminaires réunissant le milieu associatif et l’administration publique, Les amis de la montagne soulignent la priorité de revoir l’aménagement du chemin Remembrance et de la voie Camillien-Houde pour en faire un chemin « de plaisance » qui répond aux besoins de mobilité d’aujourd’hui et met pleinement en valeur la montagne. Le concept de « parkway » conçu au début des années 1960 pour ce chemin ne correspond pas à la nouvelle réalité de cohabitation sur les voies de transport. Nous sommes à l’heure du partage sécuritaire des voies de transport entre les piétons, les cyclistes, et les véhicules motorisés, ainsi que des normes de sécurité qui y sont associées.

Selon Les amis, il est plus que temps de revoir l’accessibilité à la montagne à la lumière des meilleures pratiques en matière de partage routier entre marcheurs, vélos et automobiles en sortant cette traversée du réseau artériel pour la redonner au mont Royal et à ses usagers. Ce faisant, la circulation automobile de transit d’un côté à l’autre de la montagne pourrait être réduite, voire éliminée – et le chemin Remembrance / Camillien-Houde pourrait être une destination en soi pour l’ensemble des usagers de la montagne, une voie d’accès et de déplacement convivial, sécuritaire et invitante qui permet de profiter des exceptionnelles qualités paysagères et naturelles de notre belle montagne.

Les amis de la montagne prônent un réaménagement du chemin de plaisance Remembrance / Camillien-Houde qui intègre les objectifs du mouvement mondial de sécurité routière Vision Zéro auquel la Ville de Montréal s’est jointe en septembre 2016. Vision Zéro se résume en une idée porteuse : aucun décès, ni blessé grave sur le réseau routier n’est acceptable. Le cœur de cette approche est d’éliminer à la source les collisions routières mortelles et les blessures graves grâce à la mise en œuvre d’une vision globale intégrant ingénierie, engagement citoyen, surveillance, évaluation et éducation.

Nous avons toutes les raisons de croire que ce dossier sera traité de manière prioritaire  au cours de la prochaine année. Les amis de la montagne seront de toutes les tribunes pour faire valoir leur vision favorisant une montagne plus accessible et plus sécuritaire pour l’ensemble des Montréalais.