Les nouvelles du mont Royal

Photo : © Mario Francoeur

Les nouvelles du mont Royal

Les amis déposent un mémoire exprimant leurs inquiétudes face au redéveloppement du magasin La Baie

Les amis de la montagne ont déposé un mémoire à l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de redéveloppement du magasin La Baie situé au 585, rue Sainte-Catherine Ouest, au centre-ville de Montréal.
 

Le bâtiment projeté, dont l’architecture remarquable doit harmoniser le gabarit et la hauteur au cadre bâti environnant et aux règlements d’urbanisme, prévoit de s’élever à 120 mètres de hauteur. Cette projection aura pour effet d’obstruer la vue de la montagne vers le fleuve et les collines montérégiennes et encourage la privatisation de ces vues, ce qui n’est pas souhaitable pour le bien commun de la collectivité.
L’immeuble devrait s’ajouter à une série de projets de densification au centre-ville dont l’avenir est lié aux enjeux de protection et de mise en valeur du mont Royal. L’effet cumulatif de l’émergence de ces bâtiments de grandes dimensions crée une barrière visuelle qui obstrue les vues depuis et vers le mont ce qui préoccupe grandement Les amis de la montagne.

Les amis de la montagne estiment que le mont Royal marque la silhouette du paysage urbain de Montréal, qu’il constitue un symbole identitaire puissant de Montréal et qu’il offre des vues imprenables qui constituent des attributs paysagers collectifs à préserver qui ont permis à la métropole de marquer son unicité et de se distinguer de toutes les autres métropoles. 

Dans ces circonstances, nous recommandons : 
  • Que la réglementation et les outils existants pour protéger les vues et la présence emblématique de la montagne soient modifiés afin de performer à la hauteur des attentes pour sa protection et sa mise en valeur;
     
  • Que des mesures coercitives soient liées à des « critères » d’évaluation de l’impact des projets sur les vues du mont Royal dans le Document complémentaire, afin de lutter contre l’effet de barrière visuelle ou pour restreindre l’implantation de bâtiments de grande hauteur dans l’axe des principales vues, comme il est mentionné dans le rapport de projet de Plan de protection et de mise en valeur du Mont-Royal de l’OCPM de 2008;
     
  • Que la notion de vues vers et depuis les collines montérégiennes soit reconnue et intégrée au plan d’urbanisme de la ville de Montréal dans le but d’en assurer la protection;
     
  • De redéfinir les limites et d’imposer des distances séparatrices plus nettes entre les édifices en hauteur du centre-ville, et ce, dans le but de voir l’émergence de projets à la silhouette plus fine qui atténuent leur impact sur l’effet de barrière visuelle;
     
  • Que le Plan d’urbanisme intègre un objectif prônant la perméabilité et la transparence du tissu urbain au centre-ville dans le but de préserver davantage de cônes de vision vers et depuis la montagne.

Pour en savoir davantage, nous vous invitons à consulter le mémoire des Amis de la montagne sur le projet de redéveloppement du magasin La Baie au centre-ville de Montréal.
 
Retour

Des amis, ça reste en contact!

Restez à l’affût de ce qui se passe sur le mont Royal avec notre infolettre