Les nouvelles du mont Royal

Photo : © Mario Francoeur

Les nouvelles du mont Royal

L’OCPM tient compte des recommandations des Amis pour le campus de la montagne de l’Université de Montréal et ses écoles affiliées

En mars dernier, Les amis de la montagne ont participé aux auditions publiques menées par l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) concernant le futur Plan directeur d’aménagement du campus de la montagne de l’Université de Montréal et de ses écoles affiliées, HEC Montréal et Polytechnique Montréal (PDA). Dans leur mémoire, Les amis ont soumis 17 recommandations concernant les milieux naturels, le cadre bâti et l’accessibilité de la montagne afin de contribuer à l'exemplarité du plan directeur d’aménagement du campus. Plus d’une dizaine de ces recommandations ont été considérées et ont influencé les 23 recommandations présentées dans le rapport de la commission par les commissaires responsables de la démarche de consultation publique de l’OCPM. 
 
Consciente que les milieux naturels de la montagne sont précaires puisqu’ils sont situés au cœur de la ville, la commission rappelle l’importance de respecter la « capacité limite » de la montagne à accueillir de nouvelles constructions. Elle recommande à l’Université d'évaluer les impacts sur la capacité de charge des écosystèmes et la connectivité des milieux naturels affectés par l’agrandissement du  pavillon de la Faculté de musique et du pavillon de l'ingénierie durable et de l’économie circulaire de Polytechnique Montréal. Elle recommande enfin de réaliser une analyse concluante sur la mise en valeur et la protection des vues vers et depuis la montagne pour assurer une intégration harmonieuse de ces bâtiments dans le paysage de celle-ci. Les Amis sont heureux que la commission abonde en ce sens puisqu'ils avaient souligné la nécessité d’assurer une consolidation du cadre bâti respectueuse des bâtiments significatifs et d’intérêt, ainsi que des vues et des paysages.

La commission recommande aussi à la Ville d’intégrer à son règlement spécifique, des dispositions en vue d’améliorer la gestion de la neige usée, notamment en interdisant les sites de dépôt à proximité des milieux naturels, des boisés et des fossés naturels de drainage. Les amis de la montagne ont initié une communauté de pratique sur la gestion écologique de la neige réunissant les grandes institutions du mont Royal, à laquelle participent l’Université et ses écoles affiliées. Les amis savent que cette problématique est au cœur de leurs préoccupations et espèrent que des actions ambitieuses en ressortiront.
Les amis de la montagne soulignent aussi le fait que l’OCPM souhaite que la cible de réduction de 10 % des places de stationnements sur le site soit revue périodiquement afin de l'accroître significativement, et que des critères d’aménagement écoresponsables pour la réfection de chacun des stationnements de surface soient intégrés. L'idée de transférer la part modale de l'automobile vers des transports alternatifs est appuyée par Les amis et s’inscrit dans notre vision d’accessibilité pour la montagne.

Enfin, nous sommes heureux de constater que la  commission recommande à l’Université de collaborer avec la Ville pour améliorer l’accessibilité au parc du Mont-Royal par des sentiers piétons à partir des stations de métro et du futur REM. Cette recommandation s’inscrit dans les travaux d’élaboration de la vision globale d’accessibilité au mont Royal menée par le Bureau du Mont-Royal de la Ville de Montréal en concertation avec les partenaires de la montagne. 

Rappelons que l’avenir de ce grand ensemble institutionnel fait partie des principaux enjeux liés à la protection et à la mise en valeur du mont Royal. Les Amis sont heureux d’avoir participé en amont au processus de consultation menée par l’Université de Montréal ainsi qu’à la consultation publique de l’OCPM, contribuant ainsi à la prise de décisions éclairées en faveur de la pérennité de la montagne. 
Retour

Des amis, ça reste en contact!

Restez à l’affût de ce qui se passe sur le mont Royal avec notre infolettre